Linux : Erreur lors du montage d’un disque NTFS

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais pour l’instant, impossible de se passer de Windows; j’ai donc installé un double boot sur ma machine, une partition dédiée à Windows et une autre dédiée à Linux…

Il arrive parfois qu’après un reboot non souhaité de Windows, votre session Linux refuse de monter la partition “Windows” ! Le système ne s’est pas correctement arrêté et les données sur le disque n’ont pas été enregistré correctement. Du coup, le logiciel NTFS-3g utilisé sous Linux pour monter les partitions Windows et formatés en NTFS, refuse de faire quoi que se soit !

Dans une console, si vous faite un “mount -a”, voici ce que vous risquez d’avoir :

La solution passe par l’utilisation d’un des binaire livrés avec le paquet NTFS-3g : ntfsfix

Pour résoudre vos problèmes, dans une console, commencez par faire apparaître le contenu du fichier de configuration pour le montage des partitions : /etc/fstab

 

Repérer les partitions Windows et notamment ou elles sont situées dans /dev ; ici nous avons 3 partitions :

  • /dev/sdb1
  • /dev/sdc3
  • /dev/sda2

Lancer pour chaque partition, la commande ntfsfix comme par exemple :

Répéter l’opération pour chaque partition…

Il ne vous reste plus qu’à lancer la commande “mount -a” dans une console, toujours en étant “root“, pour remonter les partitions qui ne voulaient plus apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »

GFPR : Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez notre suivi Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, ainsi vous pourrez continuer à visiter notre site Web sans envoyer de données à Google Analytics