Linux : Erreur lors du montage d’un disque NTFS

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais pour l’instant, impossible de se passer de Windows; j’ai donc installé un double boot sur ma machine, une partition dédiée à Windows et une autre dédiée à Linux…

Il arrive parfois qu’après un reboot non souhaité de Windows, votre session Linux refuse de monter la partition “Windows” ! Le système ne s’est pas correctement arrêté et les données sur le disque n’ont pas été enregistré correctement. Du coup, le logiciel NTFS-3g utilisé sous Linux pour monter les partitions Windows et formatés en NTFS, refuse de faire quoi que se soit !

Dans une console, si vous faite un “mount -a”, voici ce que vous risquez d’avoir :

La solution passe par l’utilisation d’un des binaire livrés avec le paquet NTFS-3g : ntfsfix

Pour résoudre vos problèmes, dans une console, commencez par faire apparaître le contenu du fichier de configuration pour le montage des partitions : /etc/fstab

 

Repérer les partitions Windows et notamment ou elles sont situées dans /dev ; ici nous avons 3 partitions :

  • /dev/sdb1
  • /dev/sdc3
  • /dev/sda2

Lancer pour chaque partition, la commande ntfsfix comme par exemple :

Répéter l’opération pour chaque partition…

Il ne vous reste plus qu’à lancer la commande “mount -a” dans une console, toujours en étant “root“, pour remonter les partitions qui ne voulaient plus apparaître.

Translate »

GFPR : Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez notre suivi Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, ainsi vous pourrez continuer à visiter notre site Web sans envoyer de données à Google Analytics